COVID - SPÉCIAL MESURES DE RENTRÉE Septembre 2020

Les codes couleurs

Les codes couleurs

Les codes couleurs

Comme démontré au cours de la crise sanitaire, et ce à plusieurs reprises tant par les pédiatres que par les professionnels de l’enfance et de la jeunesse, il est primordial que les enfants et les jeunes puissent garder une vie sociale avec leurs pairs.

De plus, il n’est plus à démontrer le rôle essentiel des activités en dehors de la sphère scolaire sur le développement social, comportemental et cognitif de l’enfant et du jeune.

Il est donc essentiel que les activités de temps libre continuent, et ce peu importe l’âge des participants.

Sur cette base, les experts du Groupe de déconfinement ont formulé des propositions en référence aux scénarios pouvant être anticipés en fonction des évolutions de la propagation du virus. Le Conseil National de Sécurité a validé ces propositions le 24 juin 2020.

Différents scénarios correspondant à des niveaux de pandémie bien identifiés sont donc définis, ainsi que les mesures concrètes qui y sont liées. Ces scénarios correspondent à des codes couleurs permettant une série d’activités sur le territoire belge. 

À l’heure d’écrire ce vade-mecum, basé sur le protocole reçu du ministère de la Jeunesse, les activités d’éducation permanente jeunesse (non-formelle) se dérouleront dans le code couleur jaune.  

La détermination du code couleur est faite par la ministre de la Jeunesse ainsi que les autorités locales (si clusters localisés) sur base des recommandations du Risk Assessment Group (RAG) qui analyse chaque semaine le risque pour la population en se fondant sur des données épidémiologiques et scientifiques.

Le Conseil National de Sécurité peut par ailleurs décider à tout moment du scénario qui doit s’appliquer, mais ses décisions s’inscriront a priori dans ce canevas.